vendredi 4 avril 2008

Paris-copenhague

Comme je vous l'ai dit précédemment, je n'ai pu accorder que très peu de temps à ce blog ces jours-ci. Mais en reine de l'organisation que je suis ( ou presque ), j'ai réussi à me concocter un emploi du temps qui me ménage de larges pauses pour venir vous parler mode plus souvent, et même, je l'espère, quotidiennement comme au bon vieux temps. 

C'est d'ailleurs comme au bon vieux temps que Choubidou et moi allons passer la soirée. Un Pomerol 1999, un wok kit, et des projets de weeks-end amoureux pleins la tête.

Et parce que nous avons envie d'air frais, de prairies vertes, de mer et de design épuré , c'est la Scandinavie qui nous fait frémir d'envie.
 Et plus particulièrement le Danemark, sa petite sirène et ses villes branchées pleines de musique comme Arhus et bien sûr Copenhague

Nyhavn, le jardin de Tivoli, le château de Rosenborg, le nouvel opéra ...  la capitale danoise recèle de merveilles architecturales et... d'adresses shopping plus alléchantes les unes que les autres: la rue Stroget et ses jeunes créateurs, Kronprinsensgade pour les tendances mode les plus pointues, Gronnegade pour l'hyper-chic, Kongens Nytorv pour les grands couturiers...

A Copenhague, où tout le monde semble arborer une once de baba attitude, le fonctionnel domine le design et le confort la mode, et ce tout en beauté.

 Elle me paraît être une ville où le stylisme s'accommode à la perfection de la désormais célèbre phrase de Coco Chanel : " Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue."

Mais en attendant de nous envoler, c'est de mon ibook que je m'offre un avant-goût de notre escapade.
 Le Bazar Parisien propose d'ailleurs sur son site une sélection d'envies nordiques en mettant à l'honneur notamment Margit Brandt et Malene Birger


Mais il n'y a tout de même rien de tel pour me mettre dans le bain que le défilé printemps-été de Peter Jensen, styliste danois que j'affecte tout particulièrement. 


 La pureté des lignes, la douceur des formes et des couleurs de cette tenue présage ce que je vais mettre dans ma valise d'ici peu pour rejoindre l'aéroport de Kastrup.




Peter Jensen, défilé Printemps-été 2008 , Vogue


Mais parce qu'il faudra bien qu'il me reste quelques deniers pour le voyage, petite sélection d'articles aux prix abordables, toujours dans l'esprit " belle et naturelle " qui fait la beauté et le charme tout simple de nos consoeurs nordiques. 




Circus, 62 € , Le Bazar parisien.




Etam, 5,53 € .




Levis, 90 € , à porter retroussé.


On n'est pas des anges, 34,90 €, La redoute.




La redoute création, 34,90 €, La redoute.





Topshop, £ 120.


Y'a plus qu'à relire Andersen ...


4 commentaires:

La journée de Miss Doodle a dit…

Oh P'tite Demoiselle est de retour:)
Bon weekend (ça a l'air d'être un petit weekend bien sympa, dis-donc) et merci pour les photos, j'adore le chemisier ouvert...
Et j'ai envie de voir un peu plus de ce créateur danois,
à bientôt
Miss Doodle

stilettostetico a dit…

C'est toujours fascinant de voir à quel points les pays scandinaves sont à la pointe de la "Hype", sur un mode délicatement "néo-Romantique" . . . OUI, Une esthétique "Onirique", adaptée aux contraintes du Réel : envoutant équilibre (et un article Franchement extremement constructif !!! )
ps: David Bailey sait saisir la GRACE, en Majuscule pour la Somptueuse Martina Colombari !!!

Bien à Toi, Antoine

Polina a dit…

Les scandinaves ont véritablement un style particulier, j'adore tout simplement !

p'tite mademoiselle a dit…

Miss doodle : j'ai aussi un coup de coeur pour ce chemisier et promis, je vous reparle bientôt de créateurs scandinaves.

Stilettostetico : ton résumé vaut tous les billets que j'aurais pu faire sur l'esthétique nordique !

Polina: en fait, je me demande encore comment on peut ne pas aimé ce style !