mercredi 9 juillet 2008

Les bibis Chic'n Kitsch


Après votre interview à vous, chères lectrices, voici celle d' Oriane, une talentueuse créatrice d'accessoires de mode que j'ai découvert, une fois de plus, sur Modepass .

Je suis tombé sous le charme de l'univers de cette sympathique jeune femme, à la fois rétro et romantique, décalé et décomplexé.  Je vous propose donc aujourd'hui de plonger dans le monde très coloré " Chic'n Kitsch ", du nom de sa ligne d'accessoires. 

Enjoy !




* Depuis quand te sens-tu attirée par la mode ?


Je pense que j'ai toujours été attirée par le côté artistique de la mode. La notion d'esthétique est très importante dans ma vie. J'ai besoin que les choses soient belles autour de moi pour me sentir bien, que ce soient les vêtements ou les objets. Et puis, la mode m'inspire pour mes créations. 

Quand j'étais petite je dessinais beaucoup et notamment des robes et des tenues extravagantes. Je fabriquais aussi des poupées, des vêtements (avec du Scotch...), des cabanes... ce qui existait déjà ne m'intéressait pas !

Toutes les formes de création m'intéressent. J'ai un vrai besoin de créer, et comme je n'ai pas de formation, je découvre tout toute seule et je trouve ça incroyable à chaque fois que ça réussit. C'est fou toutes les choses qu'on peut faire de ses mains ! Quand je regarde des vêtements de créateurs, je ne peux pas m'empêcher de chercher la manière dont ça a été conçu, d'apprécier la qualité du tissu, les finitions. C'est de l'art.

Paradoxalement, j'aime aussi les vêtements "cheap", et le kitsch évidemment. J'aime cumuler les vêtements qui n'ont pas de valeur, l'important c'est de faire quelque chose d'unique avec. On peut avoir de l'allure avec n'importe quoi, à condition de mixer, d'inventer. On a le droit à plus de fantaisie avec un vêtement qui ne coûte rien, on n'a pas peur de le "gâcher". Là encore c'est une façon de créer.



* Quelles sont tes inspirations ?


L'art déco est une source d'inspiration sans fin. L'art nouveau aussi, mais c'est beaucoup plus chargé, moins facile d'accès. J'aime le côté graphique et sophistiqué de l'art déco. Cela m'a inspiré un modèle de bibi ainsi qu'un éventail. Je ne sais pas forcément très bien dessiner, mais j'ai un trait assez graphique, donc c'est parfait !

J'aime tout ce qui est rétro, avec du recul les choses prennent plus de valeur. J'essaie de m'inspirer du passé et de le moderniser, de l'actualiser.

J'aime aussi beaucoup la mode Brésilienne. C'est coloré, joyeux, festif. Il y a beaucoup d'imprimés, de broderies, d'artisanat. Je crois que le fait d'avoir côtoyé des Brésiliens m'a fait aimé les couleurs, moi qui portais beaucoup de noir.

Je pense que mes accessoires sont un mélange d'inspiration rétro et de couleurs vives.


* Comment définirais-tu ton style, celui de tes créations ?


En ce moment, je suis très pantalon à pinces ou sarrouel, chemise d'homme, veste aux manches retroussées, derbys blanches. J'ai trouvé une chemise en jean bleu clair, très souple, que je ne quitte plus. C'est très confortable pour travailler chez soi. On peut dire aussi que je fais une collection de combis depuis 2 ans. Combi-short ou pantalon, j'en ai au moins 7, je trouve le concept génial !Pour sortir, je suis très rétro, en robe et talons. Je fais la dame et j'aime ça. Je suis très attirée par les années 50 en ce moment, le look rockabilly, jupe large et chignon banane.

Le style de mes créations est rétro-kitsch, un peu décalé, qui ne se prend pas au sérieux. A la base, il s'agissait d'accessoires à porter en soirée, mais le but aujourd'hui pour moi est de montrer qu'on peut les porter en toute circonstance, dans un style rétro ou décalé.



* Comment t'est venu cet intérêt pour les bibis ?


D'une série mode dans un magazine, ou étaient présentés les bibis "Anoushka". Ce sont des bibis modernisés, mais encore très imposants et théâtraux. Ils m'avaient quand même beaucoup plu, et j'ai voulu faire quelque chose de plus facilement portable, plus petit, et qui se porte comme un bandeau. Le premier accessoire que j'ai terminé était un bibi en maille rouge, en forme de coeur.

J'ai également créé des broches, des éventails, etc, mais le bibi est ce qui a le mieux marché. Après avoir mis mes deux premières collections en vente sur internet, j'ai travaillé sur des projets d'écriture, et puis il y a quelque temps, j'ai eu envie de créer de nouveaux accessoires. Je me suis alors plutôt concentrée sur les bibis, et c'est devenu ma spécialité.


* Ton meilleur souvenir de mode ? Le pire ? 


Il y a 2 ans, j'ai été à une vente privée Isabel Marant. c'était la première que je faisais et je suis repartie avec des combis, des salopettes, des leggings, un pantalon en soie et j'en passe, pour un peu plus de 100 euros... C'était moins cher que chez H&M ! Il y avait un mélange de collections passées et présentes, et même les pièces de 2004 sont encore très actuelles. Je n'ai pas regretté ma combi-pantalon écrue en toile parachute, et mon pantalon gris en soie avec des poches larges sur les hanches (très difficile à décrire, mais il ressemble à son pantalon sarrouel de 2008, sauf qu'il n'est pas sarrouel...). Je les porte encore aujourd'hui.

Sinon, ma plus grande joie a été de découvrir le potentiel du placard de ma maman. Elle garde ses vêtements depuis toujours et c'est la caverne d'Ali Baba ! J'aime beaucoup les années 70, et j'ai trouvé des jeans pattes d'eph taille haute, des robes pull à rayures, des robes d'été, des chemises cintrées... Ma mère est devenue mon fournisseur principal de vêtements avec Guerrisol ! Il y a un côté sentimental que j'aime bien. Je suis contente de partager ça avec elle, et en plus je suis sûre de ne retrouver mes vêtements sur personne d'autre.
Ma plus grande déception, c'est de ne pas faire la même pointure qu'elle...

Quant aux pires souvenirs, je ne sais pas, je les oublie. Aujourd'hui je ne me soucie plus du jugement des autres, je n'ai plus de contraintes vestimentaires. J'ose tout ce que je veux, et en fait je crois que si on a confiance, ça passe toujours ! Et puis sinon, tant pis, c'est pas grave.


* Un conseil aux modeuses ?


J'aime pas trop le terme "modeuse", ça m'évoque une fille qui court après la mode à tout prix. Moi je dirais, soyez différentes. N'écoutez-pas la mode, servez-vous en, c'est plus épanouissant.

Ce que je déteste ce sont les magazines qui décrètent qu'on a plus le droit de mettre de telle couleur ou telle coupe de jean, ou je ne sais quoi encore, que c'est fini. Et puis quoi encore ? On fait ce qu'on veut !



Et pour la retrouver, y'a plus qu'à cliquer :

Alors, bibi or not bibi ?!

4 commentaires:

Honeymoon a dit…

Après la Fashion Week...l'art urbain à Paris ! Viens jeter un coup d'oeil ! Et merci beaucoup pour ton commentaire !

A bientôt !

kpriss a dit…

Hm. J'en ai pas essaye. Pour etre sincere, j'y pensais pas trop. Il m'est quasi impossible me mettre des boucles d'oreilles plus sophistiques pour que mes enfants ne s'y accrochent pas, dont tu peux facilement t'imaginer l'effect couleur implaquable qu'un bibi aurait! ;)

La journée de Miss Doodle a dit…

Hello P'tite Mademoiselle,
c'est super mignon puis je ne savais pas ce que c'est, un BIBI, alors merci pour les bibis Chic'n Kitsch:)

Material girl a dit…

C'est marrant, je ne sais pas purquoi mais je n'étais pas allée depuis lgtps sur ton blog, et je tombe sur ta nouvelle rubrique, principe que j'adore (si tu vas là, tu comprendras...http://www.fafafafa-fashion.com/categorie-10195148.html
hé oui j'en fais aussi)
et pusi, j'aime bcp ton positionnemnt créateru donc je te mets dans ma blogroll que j'ai mise à jour il y a peu...)